Comment se déroule une opération de la presbytie ?

Prothèse dentaire
La pose d’une prothèse dentaire
30 septembre 2019
Traiter la presbytie

La presbytie est le trouble oculaire le plus connu, car personne n’est en mesure d’y échapper aux premiers abords. Elle survient lors du vieillissement (mais pas seulement) et s’explique par la détérioration du cristallin, la lentille qui permet à l’homme de voir de toutes les distances. Via la chirurgie, il est possible néanmoins de corriger ce problème. Voici pour vous les différentes étapes du processus de déroulement de l’opération de la presbytie.

Étape 1 : La réalisation du bilan préopératoire

Opération de la presbytieA l’Institut Laser Vision, l’opération de la presbytie commence par un bilan général préopératoire. Les examens dans ce cadre se concentreront sur des aspects clés de la cornée oculaire comme l’élasticité et l’épaisseur. Le bilan devra aussi prendre en compte l’état de la rétine et du nerf optique. Le médecin traitant soumettra le patient à un interrogatoire qui a pour objectif d’avoir toutes les informations importantes le concernant. Cette étape permet de choisir le type de chirurgie qui correspond au sujet.

Étape 2 : L’opération de la presbytie proprement dite et la phase postopératoire

La technique classique de chirurgie dans le cadre de la presbytie est le i-LASIK ou encore le PresbiViz selon les spécialistes. Il est important de noter que l’opération de la presbytie est réalisée sous anesthésie locale et est donc indolore. Pendant l’intervention les paupières du malade sont maintenues ouvertes par l’instrument appelé blépharostat. La majorité du travail se fait par le biais de lasers assistés par le chirurgien.

  • Sous la surveillance du chirurgien, le laser Femtoseconde Intralase découpe avec précision une lamelle de cornée. Cette étape qui ne dure que quelques minutes se passe avec la sécurité et le confort nécessaires en raison de la fiabilité du laser.
  • La deuxième étape de l’opération de la presbytie est effectuée par le laser Excimer Vis XS41R. La partie coupée lors de la première étape est soulevée, pour permettre au laser de corriger les défauts par remodelage en épaisseur sous l’assistance poussée de l’ordinateur. La partie découpée sera repositionnée à sa position idéale et se fixe rapidement par le principe de la capillarité des tissus.

Cette intervention ne dure pas longtemps. Elle se réalise généralement en quelques dizaines de minutes. La phase postopératoire est très rapide ! Elle est ponctuée par l’application de collyres et de larmes artificielles. Il est conseillé aux patients d’éviter de se frotter les yeux, d’aller à la piscine ou de se maquiller durant une dizaine de jours après l’opération.

Avantages de l’opération par la technique LASIK

L’opération de la presbytie avec la méthode LASIK présente de nombreux avantages. Il s’agit principalement de :

  • La rapidité de l’intervention (20 minutes pour les plus longues) ;
  • La courte phase postopératoire ;
  • La simplicité de l’anesthésie ;
  • L’absence de douleurs ;
  • La possibilité de retouche en cas de non-satisfaction.

Intracor et d’autres façons de traiter la presbytie

La méthode LASIk n’est pas la seule utilisée pour les opérations de la presbytie. Il y a aussi l’Intracor. Il s’agit d’une technique novatrice qui utilise uniquement le laser femtoseconde pour corriger la maladie. Le principe consiste à effectuer des tours concentriques dans la cornée pour bomber sa courbure. Le chirurgien n’aura pas besoin de découper partiellement la cornée cette fois-ci. La seule condition pour l’appliquer est d’avoir une cornée suffisamment épaisse. Cette méthode a montré aussi son efficacité.

Il existe également une autre méthode chirurgicale basée sur le remplacement du cristallin par un implant médical qui n’est rien d’autre qu’une lentille locale qui pourra fonctionner comme le cristallin normal. Cette opération de la presbytie consiste à réaliser une incision oculaire avec anesthésie locale. Cette incision permet d’introduire l’implant qui peut aussi s’équiper de filtres contre les rayons UV. Avec l’âge, le cristallin commence à devenir opaque. Cette méthode de pose d’implant est donc indiquée aux malades âgés de plus de 60 ans.

Les jeunes presbytes sans autre problème oculaire peuvent opter pour une opération avec insertion d’un implant intracornéen. Cette opération de la presbytie consiste à couper partiellement la cornée pour y insérer un œillet fin destiné à réduire le diamètre de la pupille et à permettre une meilleure vision, quelle que soit la position. Le chirurgien devra bien centrer l’implant pour la réussite de l’opération. Il est possible de retirer l’implant qui a été posé en cas de besoin. Le patient devra juste avoir une bonne épaisseur de cornée.

L’opération de la presbytie est une intervention chirurgicale comme toutes les autres. Elle se passe avec des équipements performants qui assurent confort, sécurité et efficacité. N’hésitez pas a sensibiliser les personnes autour de vous en leur proposant un examen complet de la vue.