Description

Publié le : 10 novembre 20162 mins de lecture

L’opération se passe sous microscope, de façon à permettre une grande précision dans les gestes. Le chirurgien réalise une extraction extra capsulaire : le contenu opacifié du cristallin est retiré par une ouverture de 3 millimètres, sans toucher à la capsule postérieure du cristallin. Avant d’extraire le cristallin, le chirurgien introduit dans la capsule une sonde à ultrasons qui fragmente puis aspire les morceaux de cristallin.

Contrairement à une idée reçue l’opération de la cataracte la plus moderne ne se fait pas au laser mais aux ultrasons. C’est ce qui s’appelle la phako-émulsification, technique la plus moderne et performante ; car elle présente l’avantage de nécessiter qu’une petite ouverture, suturé par un seul fil, ou mène le plus souvent sans fil [incision auto étanche] ce qui permet une récupération visuelle rapide.
Les appareils de phako-émulsification n’ont cessé de se perfectionner au cours de ces dernières années, devenant de plus en plus maniables et plus fiables.
Plus rarement certaines cataractes ne permettent pas l’utilisation des ultrasons : cela nécessite une ouverture plus grande de l’oeil et plusieurs fils de suture.
Une fois le cristallin retiré, l’implant est ensuite introduit dans la chambre postérieure. La mise en place de cet implant [sorte de lentille intra oculaire] qui remplace le cristallin extrait, est indispensable.

 

Est-il efficace d’avoir recours à une opération de la myopie ?
Quel est l’intérêt de se faire opérer de la myopie ?

Plan du site