Comment soigner la cataracte ?

complementaire-sante
Complémentaire santé : étudiant, retraité ou entrepreneur, n’oubliez pas d’y souscrire
20 février 2019
Lentilles de contact de qualité à prix avantageux
Lentilles de contact de qualité à prix avantageux : opter pour l’achat en ligne
7 août 2019
La cataracte

La cataracte est une maladie oculaire en cause dans de nombreux cas de cécité à travers le monde, après la dégénérescence maculaire et le glaucome. Il existe pourtant des méthodes pour la prévenir et pour la soigner efficacement. Focus.

La cataracte : de quoi s’agit-il ?

Cette affection de l’œil est causée par le durcissement du cristallin. Au fil du temps, cette lentille située sous la rétine s’opacifie partiellement ou totalement entraînant ainsi une baisse de la vision. Les personnes atteintes de cataracte ne supportent plus les rayons lumineux.  Cette maladie se manifeste généralement à partir de 65 ans, même si en général elle a commencé quelques dizaines d’années auparavant.  Outre une vision voilée, la cataracte peut aussi se traduire par une vision double. Et bien qu’indolore, elle n’en présente pas moins des gênes pour les personnes qui en souffrent. D’où la nécessité de la traiter efficacement, sinon elle risque d’altérer grandement la qualité de vie des malades. Cliquez ici pour en savoir plus sur les manifestations de la cataracte.

Même si la cataracte est une maladie liée à l’âge, il est tout à fait possible de retarder son développement. Il est par exemple recommandé d’adopter une hygiène de vie saine : ne pas fumer, consommer beaucoup de fruits et de légumes, protéger les yeux du soleil ou sur le lieu de travail avec une protection adaptée, etc. La consommation d’alcool représente aussi un autre facteur de risque de la cataracte. Il est également recommandé aux personnes diabétiques de contrôler leur taux de glycémie.

Soigner la cataracte sans chirurgie ?

Avant d’envisager une opération chirurgicale pour soigner les cataractes, on peut d’abord essayer les vertus des remèdes naturels. Parmi les traitements naturels permettant de traiter la cataracte, beaucoup recommandent le miel. On doit en appliquer dans l’œil chaque soir.

Pour guérir la cataracte et retrouver une meilleure vision, on peut aussi miser sur la coriandre. Pour préparer le remède, il faut faire bouillir une tasse d’eau à laquelle on va ajouter une cuillère à café de coriandre broyée. Il suffit d’appliquer régulièrement ce mélange sur les yeux.

On peut boire un mélange, à quantité égale, de jus de carotte et de jus de persil ou en versez quelques gouttes dans les yeux. Une grande consommation de carottes, crues ou cuites, est d’ailleurs préconisée pour soigner ou ralentir le développement de cette maladie oculaire.

Pour soigner la cataracte, on peut également faire une cure alimentaire à base de poivre blanc et d’amandes. Il faut pour ce faire les broyer ensemble et y ajouter du sucre brun et du beurre clarifié. Ce remède doit être consommé 3 fois par jour durant une quinzaine de jours.

Le port de lentilles ou de verres antireflet est généralement recommandé par les médecins pour améliorer la qualité de la vision, si la cataracte n’occasionne pas encore de symptômes gênants.

Une opération chirurgicale pour guérir la cataracte

Pour les personnes dont la cataracte est déjà à un stade avancé, on préconise toujours une opération de la cataracte. Cette dernière vise à améliorer la vision et à permettre au patient de retrouver une qualité de vie meilleure. Il s’agit d’une intervention indolore.

Cette opération chirurgicale est pratiquée sous anesthésie locale, et prend habituellement moins d’une trentaine de minutes. Le chirurgien va inciser la cornée et y insérer une sonde à ultrasons. Ces derniers vont détruire les protéines du cristallin. Ce qui va l’amollir et permettre de l’enlever plus aisément. On remplace ensuite le cristallin par une lentille artificielle pour corriger une myopie, une presbytie, une hypermétropie ou un astigmatisme.

La guérison est normalement complète au bout de 3 à 4 semaines. Pour les cataractes qui se manifestent quelques années après une première intervention chirurgicale, on les corrige normalement grâce à une opération au laser.